Vous Ítes ici: Fondamentaux Fondamentaux #7

Les importations : Espace-Temps social

Schéma de mobilité des petits nomades

Source : Jean GALLAIS avec la collaboration de Jocelyne et Jérôme Marie (1975), Pasteurs et paysans du Gourma : la condition sahélienne, CNRS-CEGET avec l'aide de l'Université de Rouen, Mémoire de géographie tropicale, 239 pages, schéma page 162.

« Le pastoralisme d’un ensemble socio-historique, spatial et administratif ne peut être réduit à un schéma unique que par une inquiétante amputation ». Telle est la position de départ de Jean Gallais. « Cependant… » poursuit-il « …toute comparaison de situations collectives suppose la réduction de la variété à un modèle ». Tendu entre ces deux exigences, Jean Gallais aboutit non pas à une mais à trois types ou encore modèles, emblématiques des rythmes spatiaux des petits nomades qu’il étudie. Il repère entre eux une gradation. Ainsi le graphique présente de gauche à droite des formes de pastoralisme de plus en plus complexes, passant de la vie pastorale « pure » à la vie pastorale complexe voire semi-sédentaire tant sont nombreux et durables les « noyaux de sédentarisation » et la disjonction homme-troupeau longue. Un type « petits nomades éleveurs-agriculteurs » s’intercale entre ces situations extrêmes. Se surajoute une gradation dans la façon d’être berger. Alors que « Le Foulankriabé ne mérite de berger que le nom », c’est « Paradoxalement parmi ces trois groupes, [c’est] chez le pasteur nomade que la conduite du troupeau est la plus attentive et l’exploitation du milieu la plus intensive ». Mus par un même « idéal pastoral », dans des conditions écologiques identiques, les pasteurs se différencient dans leur mode d’exploitation en raison, selon Jean Gallais, d’une signification différente accordé au cheptel, que certain voient d’avantage comme un capital. Si un pas explicatif a été franchi, point de conclusion définitive pour l’auteur pour qui ces écarts de signification méritent à leur tour des éclaircissements.

[Document]

Terroir et espace vécu

Les importations, Espace-Temps social : du terroir et de l’espace vécu

Source : A partir du travail d’enquête réalisé pour la thèse, non mentionné comme tel dans la thèse.

Espace vécu et espace quotidien

Les importations, Espace-Temps social : de l’espace vécu et à l’espace quotidien

Source : A partir du travail d’enquête réalisé pour la thèse, non mentionné comme tel dans la thèse.

Le problème de líélevage dans le Delta Intérieur du Niger.

Les importations, Espace-Temps social : le problème de l’élevage dans le Delta Intérieur du Niger.

Source : Document de travail.