Vous Ítes ici: Expertise Expertise #8

Aménagement des ressources naturelles en Afrique : stratégies traditionnelles et prise de décision moderne

Source : Aménagement des ressources naturelles en Afrique : stratégies traditionnelles et prise de décision moderne, préparé en collaboration avec le PNUE (Programme des Nations Unies pour l’Environnement), Unesco, 1978.

« Le programme intergouvernemental sur l’homme et la biosphère (MAB), lancé par l’Unesco en 1970, a pour objectif de développer, avec l’apport des sciences naturelles et sociales, une base rationnelle pour l’utilisation et la conservation des ressources de la biosphère et pour l’amélioration des relations entre l’homme et l’environnement. Pour atteindre ce but, le MAB a adopté une approche écologique intégrée pour ses activités de recherche et de formation, qui sont axées autour de quatorze thèmes internationaux et orientées vers la solution de problèmes concrets dans les différents types d’écosystèmes »

Stratégies traditionnelles des sociétés et décision moderne des responsables nationaux défendent chacune un choix de société. Pour l’avoir oublié, beaucoup de décisions modernes manquent leur objectif, à l’exemple de celles évoquées par Jean Gallais et A.H Sikidou dans cette note technique de l’UNESCO de 1978. Dans la zone sahélo-soudanienne, l’idéologie villageoise et la sécurité alimentaire sont des constantes historiques qui orchestrent la vie sociale, les auteurs l’ont démontré. Mais les opérations d’aménagement tentées dans la région les ignorent. En résulte l’échec de décisions apparemment techniques au motif que le projet de société qui les sous-tend ne s’articule pas au fondement culturel de l’ordre social en place faute d’avoir été pris en compte. Ni attentistes, ni passéistes, les auteurs ne privilégient aucun de ces choix de société mais appellent à une réflexion qui pose explicitement la question. Bien plus que discipline d’aide à la décision, de ressort politique, la géographie de Jean Gallais est une discipline d’aide au questionnement qui la précède, bousculant au passage la certitude que la place privilégiée de la géographie se trouve au côté des décideurs, ultime honneur revendiqué des géographes

Table des matières

Couverture verso